Livraison GRATUITE sur commande de plus de 75$ avant taxes. Les commandes actuellement en cours de traitement sont celles du 29 novembre 2020.

Ma nouvelle pratique quotidienne! Je médite pour être plus productive.

Audrey Hurteau

Publié le % B% d% Y

Ma nouvelle pratique quotidienne! Je médite pour être plus productive.

Il y a quelques semaines je parlais dans mon groupe communauté L’Espace Wonder Woman sur Facebook : http://bit.ly/2PVNhQI

Depuis plusieurs semaine je prends un gros 10 minutes tous les jours lorsque je sens que  je suis trop en mode éparpillement (non-productif) pour me ramener à l’ordre (l’essentiel).

C’est certain, la patronne c’est moi donc j’ai l’avantage de pratiquer la méditation à l’heure ou j’en ai besoin. Mais pendant ta pause, ton heure de lunch, etc. tu peux le faire à ton bureau, pas besoin de rendre le tout ultra compliqué…  « keep it simple »

Une séquence de méditation que j’adore : https://www.youtube.com/watch?v=aKlPvSpUOHs

 

Bonne détente!

Audrey xx

Pour me suivre sur Facebook : http://bit.ly/2zd0cVA & https://bit.ly/35L98SF

Pour me suivre sur Instagram : http://bit.ly/2niP9ac & https://bit.ly/3hDBfW9

 

Je te joins des recherches sur la médiation :

La méditation

Que fais-tu lorsque tu essaies de te recentrer? Ou lorsque tu as une importante décision à prendre et que cela te stresse ? Que fais-tu pour te déstresser ?

Il y a plusieurs moyens d’y arriver et j’aimerais te parler de l’un d’entre eux.

As-tu déjà essayé la méditation ?

Nous avons déjà publié un article te dévoilant certaines applications qui pourraient t’aider à intégrer cette belle activité dans ton quotidien : http://bit.ly/32Hy4FE

La méditation consiste à entraîner l’esprit à se libérer des pensées négatives qui nous empêchent d’avancer dans la vie.

C’est essayer de retenir son attention et d’empêcher son esprit de se focaliser sur les pensées qui surgissent. C’est une façon de se recentrer et d’observer ce qu’il se passe en nous.

Plusieurs études ont été faites relativement aux bienfaits qu’apporte la méditation et tout laisse à croire que cela est très bon pour la santé :

Augmentation des sentiments positifs : une étude démontre que la méditation fait s’activer la même zone du cerveau qui est associée aux sentiments positifs. Comme on prend le temps de se centrer sur soi-même, de relaxer, l’anxiété diminue et on laisse aller les pensées, qu’elles soient positives ou négatives. Peu à peu, ce sont les pensées positives qui ressortent. L’hypothèse apportée est que le fait de méditer aurait à long terme des effets sur le bien-être et l’humeur.

Réduction des symptômes de douleur chronique chez les personnes âgées : les études datent de 2008, mais il est quand même intéressant de constater qu’elles apportaient l’hypothèse que la méditation accompagnée d’autres traitements aidait à diminuer les douleurs chroniques. Bien sûr, ce n’est pas seulement à cause de la méditation, mais cela n’apporte en effet aucun effet négatif!

Amélioration des capacités de concentration et d’attention : la méditation permettrait de rester concentré longtemps et efficacement. Et plus la personne s’adonne à la méditation, plus sa capacité de concentration est augmentée.

Réduction du stress et de l’anxiété : en pratiquant la méditation, on réussit à éliminer les pensées négatives qui sont souvent la source d’un grand stress autant physique que psychologique. Les pensées positives ressortent, les négatives se font de plus en plus petites. Le stress diminue, un sentiment de bien-être s’installe.

Prévention de troubles cardiovasculaires : des études ont été faites sur un groupe pratiquant la méditation transcendantale (méditation qui consiste à trouver le bonheur grâce à un état de calme profond, au silence et au reposte de l’esprit, tout en s’aidant en récitant un mantra). Les patients qui présentaient des troubles cardiovasculaires ont vu une amélioration de leur tension artérielle et une résistance à l’insuline.

Réduction de la sévérité des symptômes du trouble obsessionnel compulsif : une étude a été menée sur des patients souffrant du TOC (qui consiste à répéter les mêmes gestes de manière compulsive jusqu’à s’en rendre malade). Ceux qui pratiquaient la méditation voyaient leurs symptômes diminués et avaient plus de facilité à se concentrer.

Amélioration du système immunitaire : une étude a été menée sur ceux pratiquant la méditation suite à la vaccination contre l’influenza (grippe). Le taux d’anticorps était plus élevé chez ceux qui méditaient que ceux qui ne méditaient pas.

 

Une petite séance de méditation maison :

La méditation par la respiration :

Il faut se concentrer sur l’air qui entre dans le corps et qui est expulsé… Puisque la respiration se fait d’une manière automatique, qui a un rythme régulier, cela permet de se concentrer sur une seule chose.

Le balayage corporel :

Tout en étant assise, le dos bien droit, on ferme les yeux et on visualise chaque partie du corps. Aucun jugement n’est porté. Cela permet de prendre conscience de son corps et des tensions ou douleurs que l’on peut ressentir.

La méditation par l’image mentale :

Pense à une image précise, à quelque chose qui t’inspire et concentre-toi sur elle.

La méditation par le mantra :

Un mantra est une formule sacrée, une phrase personnelle, une expression ou une syllabe (exemple, le fameux « aum »). À se répéter mentalement, à articuler sans bruit ou à voix haute. En choisissant cette dernière façon, les vibrations des cordes vocales devraient aider le corps à se détendre.

La méditation par l’objet :

Un peu comme l’image mentale, mais de manière plus tangible, réaliste. Fixe un objet devant toi, la flamme d’une chandelle, une photo d’un être aimé, un dessin...

Dis-moi… est-ce que cela t’inspire ? Les études laissent à penser que la méditation est effectivement très bonne pour le corps et l’esprit. En as-tu la preuve ? Es-tu de celle qui pratique cette activité ?

Référence : https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=meditation_th

 

 

Plus de publications

0 commentaire

Laisser un commentaire

Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant d'être publiés